Bienvenue sur le site du secteur paroissial d'Oraison dans le diocèse de Digne.

Edito de septembre 2021

Vivons la rentrée pastorale.

 

Célébrer la rentrée pastorale, c’est se recommander à l’esprit du Seigneur pour le renouvellement de nos forces et de nos énergies en tant qu’Eglise, en vue de la mission.

Cette mission, tout en restant substantiellement la même, prend la figure que lui donne les temps et les lieux et se moulent en diverses activités qui, elles aussi, sont définies en fonction des personnes et des objectifs, du temps et des lieux.

La mission évangélisatrice est confiée à toute l’Eglise ainsi que les activités par lesquelles elle s’exprime. C’est pourquoi, Jésus, en envoyant ses disciples, les envoie deux par deux. Il y a là une leçon toute pratique : Que ceux et celles parmi les membres de l’Eglise qui assurent l’une ou l’autre activité de l’Eglise comprennent que c’est par l’Eglise, avec l’Eglise et en l’Eglise qu’ils la font. Il n’y a donc pas lieu de vouloir privatiser une quelconque activité d’Eglise. Que ceux et celles parmi les membres de l’Eglise qui assistent à l’une ou l’autre des activités de l’Eglise comprennent qu’ils ne devaient pas seulement assister, mais aussi participer, c’est-à-dire, prendre leur part dans ce qui se fait.

Est-ce que tous les membres de notre communauté connaissent le champ concret et particulier de la mission, aujourd’hui, dans notre secteur paroissial d’Oraison ?

Oui, nous avons les Eglises des vallées à faire vivre, la liturgie à organiser, le ménage de nos locaux et bâtiments à assurer, la sacristie à soigner, les registres des actes administratifs à tenir à jour, les malades et des personnes isolés à consoler, les enfant à catéchiser, les familles éprouvées à accueillir, les jeunes de l’aumônerie à accompagner, les eucharisties à vivre, des messes à animer et à servir, les visiteurs à accueillir dans nos assemblées, les baptêmes et mariages à préparer, les différentes rencontres à favoriser, des réunions et des conseils à tenir, des rencontres paroissiales et diocésaines à vitaliser…

Toutes ces activités ne sont pas privées ni à privatiser. Ne les laissons pas à une seule personne ni non plus à quelques personnes seulement. Ne nous occupons pas seulement de nos dévotions personnelles. La foi est une ouverture… Ne soyons pas en retrait de tout ce qui constitue la vie de l’Eglise.

Remettons-nous à l’Esprit pour qu’il renouvelle en nous ce qui a vieilli.

Joseph